Informer – Sensibiliser

 

Ce projet intitulé « Thé solidaire » vise à sensibiliser les citoyens – avec un focus sur les jeunes et étudiants – et les informer sur les conditions de vies des travailleurs des plantations de thé du Sri Lanka. Le choix du thé est en fait un exemple permettant d’illustrer les impacts de notre consommation, notamment dans le cadre d’échanges commerciaux internationaux. Ces échanges se font bien souvent au détriment des populations qui produisent localement des produits destinés à l’exportation. Ces systèmes de monoculture d’exportation ont des impacts sociaux et environnementaux bien souvent méconnus des consommateurs des pays du Nord.

 

Comprendre – S’exprimer – Débattre

 

A partir de l’exemple du thé, ce projet vise à questionner les jeunes en France sur leur consommation et sur les alternatives existantes. Pour cela, une enquête en amont du projet sera réalisée auprès des filières de production « équitables » de thé au Sri Lanka (Max Havellar, Artisans Du Monde) jusqu’aux filières de commercialisation en France (Grande, moyenne et petite distribution, boutiques de quartier, épiceries solidaires etc.). Ce questionnement sera porté à partir d’ateliers d’expression populaire directement mis en place dans l’espace publique. Ce travail en aval permettra aux citoyens de profiter d’un espace de dialogue pour s’exprimer sur leur positionnement concernant leur mode de consommation.

 

Agir – Interpeler

 

Ces expressions populaires seront utilisées pour alerter et interpeler les différentes parties prenantes de la filière thé comme les entreprises, les réseaux de distribution, les associations de consommateurs, les acteurs du commerce équitable etc. Pour cela un forum ouvert d’information et des ateliers de réflexion citoyenne seront mis en place. L’objectif est de démultiplier les actions de sensibilisation en s’appuyant sur les médias (presse, radio, TV et web). Il s’agira donc de faire remonter les opinions, les avis et les idées recueillis lors des ateliers d’expression populaire auprès du grand public et surtout des décideurs politiques et économiques.
Publicités